Décapage d’escalier Décapage d’escalier : les essentiels à connaître !

Enlever le vieux vernis et la teinture sur l’escalier peut rendre l’aspect original du bois. Le ponçage est l’une des méthodes les plus courantes, car il enlève le vernis et les teintures et révèle la couche de bois. Même si le ponçage est rapide, il produit une grande quantité de poussières. Ainsi, cette solution n’est pas toujours la meilleure option, vous devez plutôt décaper l’escalier. Le décapage est également rapide, il n’enlève presque pas le bois et vous pouvez choisir parmi plusieurs méthodes.

La restauration d’un escalier n’est pas une tâche simple. En effet, vous aurez besoin de plusieurs outils pour réaliser un décapage. D’ailleurs, pour les bricoleurs en herbe, il serait recommandé de ne pas tenter l’expérience au risque d’endommager encore plus l’escalier.

Choisir une méthode de décapage

Les décapants liquides et en gel pénètrent dans la finition pour le desserrer, et les pistolets chauffant agissent en le ramollissant. Les deux méthodes nécessitent un grattage. La plupart des décapants pour peinture chimique et en gel à base d’agrumes enlèvent le vernis et les taches. Les décapants chimiques agissent en à peine 30 minutes, mais les vapeurs peuvent être accablantes.

Les décapants d’agrumes ont moins d’odeur, mais ils travaillent plus lentement et peuvent nécessiter plusieurs tentatives. Evitez les décapants aux agrumes qui nécessitent un rinçage à l’eau, car l’eau soulève le grain du bois, ce qui demande un ponçage léger. Les pistolets chauffants ramollissent le vernis et les taches en une minute ou deux, le rendant beaucoup plus mous. Les pistolets thermiques standards peuvent rapidement carboniser le bois, mais les modèles infrarouges produisent moins de chaleur.

La préparation

Les décapants chimiques et les agrumes peuvent endommager les zones environnantes. Si vous décapez un escalier, protégez les murs et les sols en haut et en bas avec des toiles de protection et du ruban adhésif pour peintre.

Les meubles comme les armoires et les tables nécessitent un chiffon en dessous. Si vous avez choisi un décapant chimique, il faudra prendre des précautions. L’idéal serait d’ouvrir toutes les fenêtres et les portes ou encore des ventilateurs. Si vous avez opté pour des décapants thermiques, utilisez un chiffon doux pour absorber le vernis pendant que vous grattez.

Le décapage thermique

Les pistolets thermiques fonctionnent rapidement, mais couvrent moins d’espace en même temps que les produits chimiques. Tenez le dispositif aussi loin que le recommande le fabricant, puis raclez le vernis et la tache avec un grattoir à peinture ou un couteau à mastic avant qu’il ne refroidisse. Les décapants thermiques traditionnels produisent une chaleur intense. Il faut donc veiller à ne pas carboniser le bois et à ne pas vous brûler la peau.

D’ailleurs, la manipulation d’un tel outil demande des précautions. Si vous voulez éviter des risques inutiles, le mieux serait de faire appel à un professionnel. Les pistolets à infrarouge sont utilisés de la même manière que les dispositifs traditionnels, ils peuvent toujours brûler votre peau, mais ils ne produisent pas autant de chaleur que les pistolets traditionnels.