Plancher d’ingénierie

Plancher d’ingénierieVous souhaitez donner du cachet à votre intérieur avec un plancher en bois dans toutes les pièces ? Le plancher d’ingénierie ou plancher contrecollé est la meilleure alternative pour disposer d’un revêtement de sol en bois naturel partout dans la maison.

La composition d’un plancher d’ingénierie

Le plancher d’ingénierie diffère du plancher de bois franc par sa composition. Le plancher contrecollé est un assemblage de plusieurs panneaux multicouches, généralement constitué :

  • D’une couche supérieure très fine en bois massif naturel plaqué dont l’épaisseur varie entre 2 mm et 8 mm,
  • De 5 à 7 autres couches en contreplaquées ou en fibres de bois. L’épaisseur des autres couches inférieures détermine la résistance des panneaux aux changements de température et à l’humidité et garantit la stabilité du plancher d’ingénierie.

Les avantages du plancher d’ingénierie

L’esthétique constitue sans aucun doute le premier avantage du plancher d’ingénierie. Ce type de plancher reprend la même apparence que le plancher de bois brut. Il est difficile, voire impossible de faire la différence entre les deux types de plancher, en se référant à l’apparence. Tout comme le plancher en bois brut, le plancher d’ingénierie se soumet volontiers à différents traitements comme le sablage pour un entretien facilité. Toutefois, il est important de considérer l’épaisseur du placage de bois avant de réaliser l’opération de sablage.

Par ailleurs, le placage se décline en différents essences de bois, tout comme les panneaux de bois franc. Le bois plaqué du plancher d’ingénierie se prête aussi à divers traitements permettant d’offrir un aspect particulier (lustré, satiné, mat, … ) à la couche supérieur en bois plaqué.

De par sa composition multicouche, le plancher d’ingénierie s’adapte à toutes les pièces de la maison et constitue le revêtement idéal pour les pièces qui sont exposées en permanence à la chaleur et à l’humidité comme le sous-sol et les pièces disposant d’un chauffage par rayonnement au sol. Notons que le plancher en bois franc se déforme, se fend ou gonfle en contact avec l’humidité et la chaleur. Le plancher d’ingénierie constitue donc le choix idéal pour harmoniser l’aspect du revêtement de sol d’une construction des combles aux pièces à vivre.

L’installation du plancher d’ingénierie

S’adaptant à tous les types de sous-plancher, même à un parterre en dalle en béton, le plancher d’ingénierie convient, donc, aussi bien aux pièces situées au rez-de-chaussée qu’à celles qui sont à l’étage.

Ce type de plancher peut être posé de différentes manières, à choisir suivant les besoins et les attentes du propriétaire. Le plancher d’ingénierie peut être agrafé, cloué ou collé à un sous plancher en bois. Ces techniques de pose garantissent une stabilité optimale du revêtement.

Il est également possible d’opter pour la pose flottante à la colle ou à clip. Ce type d’installation présente de nombreux avantages. Disposer d’un parquet flottant permet, entre autres, de pouvoir insonoriser une pièce en insérant des matériaux conçus pour l’isolation acoustique dans l’espace compris entre le plancher et le sous plancher. La présence de l’isolation contribue à réduire les bruits de pas sur le plancher de bois pour une pièce située à l’étage.