Pose de planchers

Pose de planchers boisLa matière naturelle est au top de la tendance actuelle en matière d’aménagement d’intérieur. Le bois offre un rendu chaleureux en plus des nombreux avantages qu’il fournit, à savoir : l’originalité et l’esthétique. Que ce soit dans le cadre de la finition d’une nouvelle construction ou pour la rénovation d’un intérieur, la pose de planchers de bois requière la connaissance de techniques particulières. Dans tous les cas, cet ouvrage se fait en plusieurs étapes à suivre à la lettre, pour garantir des résultats convenables.  Il existe 4 types de planchers de bois qui diffèrent selon la technique de pose :

Le plancher à clouer

La pose clouée constitue la méthode la plus ancienne pour fixer des planchers de bois. Cette technique garantit la durabilité du revêtement de sol, la solidité de la fixation et de la structure toute entière. Elle consiste à fixer chaque panneau de bois aux lambourdes grâce à un clou à placer au niveau de la rainure et de la languette. Auparavant, il est indispensable de s’assurer de disposer d’un sous-plancher fait de lambourdes robustes. Il est tout à fait possible de garnir l’espace situé entre les lambourdes et compris entre le plancher et le sol, avec des matières isolantes pour obtenir, outre un joli plancher en bois, une isolation acoustique et thermique efficace.  Le plancher de bois à clouer peut recouvrir un parquet usé ou un sol aggloméré.  

Le plancher à coller

La pose à colle convient pour un sol parfaitement plat et notamment pour les sols en béton. S’il s’agit d’une rénovation, le nouveau plancher peut être posé au-dessus d’un sol aggloméré, d’un carrelage ou d’un sol en revêtement synthétique.  La technique de pose à la colle convient notamment pour les plancher en bois massif. Cette méthode est plus récente et permet une fixation rapide. Le plancher de bois à coller assure une isolation acoustique optimale. Les panneaux de bois sont reliés entre eux avec de la colle spéciale monocomposant, au niveau des rainures. Pour une fixation plus solide, il est vivement recommandé de fixer chaque lame au sol en appliquant la colle avec un peigne à colle pour garantir de bien répartir  la matière et, ainsi, d’assurer une fixation solide sans abîmer les lames.

Le parquet en bois flottant

Ce type de plancher se distingue par sa fixation. Chaque lame est fixée à la précédente par un système de collage au niveau de la rainure. Comme son nom l’indique, le parquet flottant n’est pas disposé sur un support en particulier ou un sous-plancher. De ce fait, le parquet en bois flottant convient dans le cadre de la rénovation. Ce type de revêtement de sol s’adapte à tous les types de support, qu’il s’agisse d’un sol aggloméré, de la moquette, d’un carrelage, d’un sol en béton, … .

Le plancher à clipser

La technique de pose à click est une méthode moderne. Les rainures et les languettes des panneaux ont été spécialement conçues pour s’emboiter facilement. Le système de fixation est très résistant et garantit le maintien des lames solidement unies aussi bien au-dessus d’un sol aggloméré et d’un sol en béton, que pour recouvrir un vieux parquet.