Sablage sans Poussière

Sablage sans Poussière
À mesure que le temps avance, les planchers en bois ont la fâcheuse tendance à se ternir. Ils ne conservent pas la brillance qu’ils avaient dès leur installation. Ceci impacte directement l’esthétique générale de la pièce, qui arbore désormais un climat on ne peut plus morose. Dans de tels cas, on envisage des travaux de sablage du plancher. Le sablage du plancher, est une opération qui à terme ramène le parquet à l’état de nouvelle infrastructure. Cependant, beaucoup de personnes restent assez réticentes, quant à l’utilisation de cette technique. En effet, le sablage est une opération qui produit beaucoup de poussière ; ce qui a tendance à irriter plus d’uns. Par ailleurs, les produits utilisés pour lustrer le bois du parquet dégagent généralement une forte odeur, assez insoutenable. Ce qui a tendance à décourager les utilisateurs des parquets en bois franc.
Heureusement, la technologie évoluant, il est désormais possible, quand on se procure le matériel adapté, de procéder à un sablage de plancher sans émission de poussière. En effet, les matériels, utiliser pour accomplir ce type d’opération, permettent de contrôler l’émission de poussière à hauteur de 95 %, voire plus, selon la qualité de la machine et les performances du constructeur.
Cette technologie est disponible pour toutes les bourses, et facilite réellement la vie à ceux qui ne supportent pas la présence de poussière. 

C’est quoi le sablage de plancher sans poussière. 

Si vous connaissez le sablage de plancher tout court, alors ; pensez bien que le sablage de plancher sans poussière, c’est exactement pareil ; sauf qu’il n’y a plus les mêmes effets secondaires. C’est donc un procéder qui vous permet de profiter des mêmes résultats, qu’un bon sablage de plancher à l’ancienne. Cependant, vous n’aurez plus à supporter la présence continuelle et interminable de poussière d’après-opération. Tout le chantier reste impeccable, dès le moment où les ouvriers plient bagage.
Ceci est possible, grâce aux machines utiliser. En effet, pour réaliser un sablage de plancher sans poussière, il faut avoir à sa disposition, des machines ultras modernes et hermétiques, qui permettent de contrôler les émissions de poussière, jusqu’à une réduction d’au moins 95 %. Ces machines sont généralement dotées d’une technologie d’aspiration automatique de la poussière. Ce qui leur permet d’orienter immédiatement, presque la totalité de la poussière émise vers un contenant hermétiquement fermé. Le résultat est tout simplement magique. Les ouvriers laissent derrière eux un chantier propre et totalement respirable. 

Quelques étapes de la réalisation d’un sablage de plancher sans poussière.

- Avoir le matériel nécessaire.

Cela paraît assez évident. Les outils indispensables pour la réalisation d’un sablage de plancher sans poussière sont complétement différant des outils, pour un sablage anodin. C’est ainsi qu’il va falloir tout d’abord connaître les machines qu’il faut, et s’en procurer dans un second temps. Comme nous l’avons dit un peu plus haut, les machines indispensables pour ce type d’opération doivent être hermétiques. La norme est donc d’opter pour des machines connectées à un aspirateur assez puissant. Les machines utilisées généralement dans les opérations de sablage sont les ponceuses optimales, à tambours et orbitales. À moins que le chantier soit de très petite dimension, ces ponceuses, doivent être connecté à un aspirateur à même de répondre de par ses performances à vos attentes.

- Sécuriser le chantier.

C’est la première étape, avant le début des travaux. Avant d’entamer le processus de sablage, il est important de dégager de son champ d’action, tout objet qui pourrait compromettre le travail. On parle ici des meubles et des objets de décoration qui sont à même le sol. Si la pièce est un espace utilitaire, il faut penser à en sortir les objets qui y sont fréquemment utilisés.
Par ailleurs, si l’opération de sablage est couplée à d’autres travaux, de quelques types que ce soit, dans la même pièce, il faut nécessairement commencer par ces derniers. En effet, le parquet est susceptible rester fragile un bon moment après l’opération de sablage. Il serait donc déconseillé de marcher dessus. D’où, les opérations de sablage de plancher doivent intervenir toujours en dernière position.

- Le sablage préliminaire et le test des couleurs.

C’est la première étape de l’opération ; celle qui prépare le parquet à la suite. Il s’agit ici de dénuder le bois franc de l’ancien vernie. Ceci a pour objectif de ramener le bois à son état naturel. Par ailleurs, les rampes d’escalier seront eux aussi retirées s’il y en a.
Ceci permet aussi aux ouvriers de pouvoir procéder plus aisément à un test de couleur, histoire d’avoir une meilleure perspective du résultat final. Le test de couleur est assez simple alors. Il suffit de nettoyer proprement une partie du parquet, déjà dénudé du verni, et d’y appliquer le produit de finition. On attendra que cela soit sèche, pour pouvoir avoir un échantillon du résultat final. Cette étape est très importante, parce qu’elle permet d’éviter les gros ratés, qui risqueraient de ne pas satisfaire le client.

- Le sablage proprement dit.

Il n’intervient que lorsque toutes les étapes ont été complétement achevées. Il s’agit de polir toute la surface du parquet. Cette opération doit être faite par les professionnels ; des personnes qui sont habilitées à le faire. C’est l’étape la plus cruciale de toute l’opération. En effet, le rendu final, dépend en majorité de la bonne conduite de cette étape. Si elle n’est pas bien réalisée, des imperfections apparaîtront sur le parquet. Cette étape nécessite donc l’intervention de mains experte, et patiente. Il faut accompagner chaque geste avec le maximum d’attention et de délicatesse. Conduire la ponceuse exactement comme il faut, pour avoir un ponçage uniforme. Toujours poncer dans le sens des grains du bois qui forme le plancher. Toujours être assez attentif pour ne pas faire du surplace avec la ponceuse ; afin d’éviter de creuser le bois, et toujours penser à soulever le tambour de la machine, à chaque changement de direction.
Si tout cela est respecté et accomplit comme il le faut, le résultat sera toujours à la hauteur des attentes. Selon l’essence bois utilisée pour faire le parquet, et la performance des machines. Des résidus de bois peuvent subsister. Ces derniers disparaîtront totalement après un simple nettoyage.